M
icone facebook pour le restaurant icone facebook pour le spa
La Colline du Bollenberg, entre faune flore et lieux insolites

La famille HOLTZHEYER ainsi que toute son équipe vous accueille dans son établissement idéalement situé entre Colmar et Mulhouse, sur la Route des Vins d’Alsace, à seulement quelques minutes d’Eguisheim (élu village préféré des Français en 2013) de Kaysersberg (élu village préféré des Français en 2017) et à 1H de Strasbourg.

Le Bollenberg, réserve naturelle classée « Natura 2000 », s’étend sur les communes de Westhalten, Orschwihr et Rouffach. Il est composé de trois sommets, dont le plus haut culmine à 363m d’altitude. Le nom « Bollenberg » viendrait du Dieu Gaulois « Belenos » qui représente la lumière solaire arrivant à la surface terrestre. En effet, le Bollenberg bénéficie d’un ensoleillement exceptionnel et d’un microclimat méditerranéen qui en fait la colline calcaire la plus sèche de France.

« Lieu unique, entre vignes et lande, bénéficiant d’un ensoleillement exceptionnel ainsi que d’une flore inattendue. »

 

La faune et flore

La flore est celle qui caractérise une lande calcicole et se compose de quatre milieux différents: la pelouse, la forêt, la vigne et les pierriers. On y retrouve de nombreuses plantes médicinales très prisées des herboristes ainsi que plusieurs variétés de fleurs et de baies, utilisées par le domaine pour la distillation d’eaux-de-vie rares. Le Bollenberg est la plus importante des cinq collines calcaires du canton de Rouffach, protégées pour leur faune et leur flore par arrêté préfectoral.

Les orchidées du Bollenberg

La colline du Bollenberg, site protégé, est reconnue pour ses orchidées sauvages.

Mais savez-vous quelle est cette orchidée ??

Cette orchidée particulièrement robuste croît sur les terrains calcaires et secs comme les collines du Bollenberg, c’est même l’endroit idéal pour elle. Elle va fleurir de mai à juin, mais sur une période de courte durée. Sa taille, sa couleur et son port caractéristique empêche toute confusion avec une autre orchidée. C’est d’ailleurs la plus grande orchidée de notre région, sa taille varie entre 30 et 80 cm. Elle est facilement reconnaissable grâce à un épi floral fourni et ses fleurs caractéristiques.

Comme son nom nous l’indique, elle a une odeur très particulière qui serait plus forte en fin de journée. Les orchidées ont un mode de reproduction très complexe. Les graines, pour germer, ont besoin de trouver dans la terre un champignon qui leur permettra de se développer.  La fécondation est assurée par des insectes. Toutes les orchidées sont vivaces, ce qui vous permettra de les admirer tous les ans au même endroit. Dès le mois d’octobre, un œil averti pourra repérer la rosette de cette orchidée, qui fleurira à la fin du printemps prochain.

*L’Orchidée sauvage : Ophrys Bourdon aussi appelé Ophrys Frelon

L’Ophrys Bourdon, comme les autres orchidées du genre Ophrys, ont la particularité de déguiser leurs fleurs en insectes (forme, couleur, poils et parfois même l’odeur). Les insectes s’y laissent prendre, se posent sur la fleur pour s’accoupler puis repartent avec du pollen pour aller féconder d’autre Ophrys.

** Les Sépales :

Au nombre de trois chez les orchidées, les sépales forment le calice de la fleur qui entoure la corolle composée de trois pétales, dont le labelle. Leur beauté se confond avec celle des pétales.

** Le labelle :

Pétale inférieur qui s’est transformé pour prendre la forme d’un sabot ou d’une lèvre. Il est souvent plus grand que les autres pétales et d’une couleur différente. Le labelle est une caractéristique propre aux orchidées.

Les oiseaux du Bollenberg

Une huppe se reconnaît très facilement par son allure générale, la couleur rousse du plumage, les ailes et la queue noires et blanches, la grande huppe érectile souvent hérissée qui orne la tête et le long bec courbe en font un oiseau remarquable.

C’est un passereau de 15 à 17 cm de long. Leur poitrine est jaunâtre avec une bande verdâtre. La tête, rayée de noir et de jaune, possède une calotte brun olivâtre et une bavette noire. Le bec est robuste et légèrement recourbé. Les ailes, brunâtres, sont robustes et permettent un vol rapide. La femelle est plus terne avec la poitrine rayée, mais ressemble davantage au mâle en période nuptiale. La femelle de bruant zizi ressemble au bruant jaune, mais s’en distingue par des marques faciales plus foncées, le dessin de la poitrine ainsi que par son croupion olivâtre et strié.

La Linotte mélodieuse est une petite espèce de passereaux bruns, à la poitrine rosée de la famille des fringillidés. Son gazouillis est agréable et doux, son vol vif et léger. Facile à identifier par le plumage. Au fur et à mesure que le printemps s’avance, le plumage s’use, laissant apparaître les couleurs vives sous-jacentes, tout spécialement le rouge écarlate du front et de la poitrine

Nous retrouvons également de nombreuses autres espèces comme les lézards verts ou de nombreux papillons…

L’environnement du Bollenberg

 

La Chapelle du Bollenberg

Découvrez ce lieu unique à 20 minutes à pied au départ de l’Hôtel, La chapelle du Bollenberg, appelée aussi chapelle Sainte-Appolonia ou chapelle des Sorcières (ici “Haksekapel”), se trouve sur un éperon rocheux de calcaire Jurassique, culminant à 363 mètres d’altitude au milieu des vignes. La chapelle actuelle ne date que du 19e siècle. Mais le site est ancien. C’est probablement de “Belen”, le dieu Celte du feu associé à la vie pastorale, que lui vient son nom de Bollenberg.

La chapelle est orientée avec un chevet à 3 pans percé de 2 occuli. Une grande croix en bois domine la toiture, visible de loin. La nef est éclairée par la porte ogivale vitrée protégée par une grille. A l’intérieur, on aperçoit une grande grille séparant la nef du chœur où une grande croix domine l’autel. Les statues de saint Joseph et de saint Antoine de Padoue sont posées sur des consoles accrochées aux murs de la nef alors que 2 statues sont abritées (et cachées) dans 2 niches latérales du chœur.

La présence de nombreuses plantes rares et médicinales sur la colline du Bollenberg a de tout temps attiré les herboristes et les guérisseurs. A cette époque où la connaissance n’était pas répandue, et comme le lieu avait une réputation de débauches où se déroulaient des sabbats de sorcières, ces braves gens furent désignés comme sorciers et sorcières et furent souvent enfermés à Rouffach dans la Tour des sorcières aux 16e et 17e siècles en attendant leurs procès. Rares furent ceux qui échappèrent au bûcher. Les traces retrouvées dans les archives font état d’un nombre impressionnant de condamnés pour sorcellerie (pas moins de 62 procès à Rouffach en 1615).

Pour s’opposer à ces rassemblements sulfureux, on bâtit une chapelle dédiée à la Sainte-Croix et à Sainte Appolonia (dont le nom dérive d’Apollon dieu romain du soleil).

 

Aujourd’hui le souvenir est perpétué par les conscrits, qui chaque année, dans la nuit du 14 au 15 Août, organisent le «Haxafir» (Feu de la Saint-Jean) autour de la Chapelle. Cet évènement malheureusement a dû être annulé en 2020 et en 2021 pour des raisons sanitaires (COVID 19)

Pour plus d’informations sur cet évènement : ici

Le vignoble Alsacien

Le Domaine du Bollenberg, exploite 25 ha de vignes, sur le lieu-dit Bollenberg qui jouit d’une fort belle réputation. Vinification et élevage se font en appliquant les règles de l’agriculture biologique, les vendanges sont manuelles et les vinifications se font en foudres de bois.

…. Pour découvrir d’avantage sur le vignoble et la cave à vin, nous vous proposons de vous rendre sur le site de notre partenaire en face de notre établissement : ici 

 La route des vins 

La Route des vins d’Alsace est un itinéraire touristique qui parcourt la région viticole à la découverte des vins et de leur production.  La route des vins d’Alsace, inaugurée en 1953 et la plus ancienne de France, s’étend sur plus de 170 kilomètres et 73 communes, à travers les départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin.

La route des vins serpente du nord au sud de la région, depuis Thann jusqu’à Marlenheim, à travers les collines du vignoble. Sur ce parcours, plus de 300 domaines viticoles et 49 des 51 grands crus se regroupent. Sur les 119 communes productrices du vignoble d’Alsace, 67 se trouvent sur le parcours de la Route des vins d’Alsace.

Découvrir le Bollenberg, a pieds, a vélo ou en moto

Notre établissement est idéalement situé pour des promenades sur la colline du Bollenberg et, pour les plus courageux, des circuits randonnées pédestres et cyclistes.

Découvrez les paysages grâce aux sentiers aménagés et balisés, au cœur du vignoble Alsacien.  Nous proposons plusieurs circuits démarrant au pieds de l’Hôtel avec différents paysages et durées. Ces circuits sont indiqués par nos panneaux tout le long du parcours.

Vous retrouvez également des circuits proposés par nos L’office du tourisme Eguisheim-Rouffach : ici

A vélo, des circuits balisés sont proposés, permettant à tous les cyclistes de découvrir les lieux. Ces boucles offrent différentes variantes selon les envies.

Exemple de circuit VTT

Pour rappel notre établissement met à disposition un E-Garage, situé devant l’Hôtel, permettant de stationner votre vélo, en faire la maintenance ou le recharger via nos bornes électriques. Il est également possible de charger son véhicule lors de sa balade par l’une de nos deux bornes de 22Kw  (charge rapide).

 

Lors de votre balade au cœur de la Colline du Bollenberg n’hésitez pas à faire une pause repas ou fraîcheur à notre Restaurant « Côté Plaine », ou vous pouvez également profiter de notre terrasse panoramique sur la plaine d’Alsace, la Forêt-Noire, le Jura, les Vosges, et par temps clair, les Alpes !

Notre Restaurant “Côté Plaine” de 60 places vous propose son ardoise du jour tous les midis du lundi au vendredi, un menu du marché tourné vers les produits et le bien-être.

Les soirs du mardi au vendredi ainsi que le samedi midi et soir et dimanche midi, le chef Matthieu Bass et son équipe vous proposent une carte d’une cuisine inventive et conviviale de saison avec une touche Alsacienne.

Informations & réservations :

info@hoteldubollenberg.com
03 89 49 62 47